L’hypnose

Pendant le travail en hypnose, vous êtes accompagné(e) par le thérapeute, qui au cours d’une conversation simple mais ciblée, lui permet d’accéder aux ressources de votre inconscient, cette puissance bienveillante disponible dès lors qu’elle est sollicitée: votre personne est totalement respectée dans sa structure psychique.

C’est vous qui trouvez vous-même, dans la gamme de vos capacités/croyances/valeurs personnelles, la réponse à votre problème. Cette réponse peut apparaître immédiatement, comme une « révélation », ou se présenter à vous à la suite de la séance, au moment le plus adapté.

1. Qu’est-ce que l’hypnose ?

Par définition, l’hypnose correspond à un état modifié de conscience et à une technique thérapeutique. Même si son origine vient de « hupnoein » (du grec « endormir »), la personne ne va pas être « endormie », mais dans un état entre la veille et le sommeil. Un état naturel, dans lequel on se retrouve parfois dans la vie courante: face à un feu, à un écran… sans prêter attention au temps qui passe. Cela n’a rien à voir avec ce que vous avez déjà vu ou même expérimenté lors d’une séance d’hypnose-spectacle.  Et vous ne vous retrouverez jamais totalement hors de contrôle.

2. Pourquoi l’hypnose comme technique de thérapie ?

L’Hypnose, après avoir effectué une 1ère séance de discussion visant à bien comprendre la problématique (anamnèse), son contexte, les expériences récentes ou plus anciennes qui y sont associées (y compris parfois généalogiques), permet de trouver des solutions inédites, originales, en allant trouver des réponses puisées dans les ressources cachées de l’esprit.

3. A qui s’adresse l’hypnose ?

Les techniques seront bien entendu différentes, selon qu’il s’agit d’un enfant, d’un adolescent ou d’un adulte Pour les très petits enfants, il est souvent + utile de travailler directement avec l’un des parents, souvent la mère, ou même la future-mère lorsqu’elle décide de venir pendant sa grossesse. Les seules personnes avec qui il n’est pas raisonnable de travailler sous hypnose sont celles qui sont atteintes de certaines pathologies (comme par exemple la schizophrénie) ou sous l’emprise de drogues.

4. Les différents types d’hypnose

Accueil | Marianne Shaw | Hypnose | Autres techniques | Prendre Rendez-vous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :